Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Événement parallèle sur la contribution de l’agroécologie à l’adaptation et l’atténuation du changement climatique

Dans le cadre de la 2e conférence biennale sur l’agriculture intelligente face au climat en Afrique, DeSIRA-LIFT a co-organisé deux événements. L’un d’eux, co-organisé avec FARA, était intitulé « La contribution de l’agroécologie à l’adaptation au changement climatique et à son atténuation. »

Biographies des intervenants et présentations :

Isolina Boto

Modératrice | DeSIRA-LIFT

Screenshot 2022-10-06 at 00.11.27

Isolina Boto est responsable du soutien aux CAADP-XP4 dans le cadre du programme DeSIRA LIFT financé par l’Union européenne (UE), ainsi que responsable Réseaux et Alliances au sein de COLEACP, une association à but non lucratif regroupant des opérateurs privés du secteur agroalimentaire actifs dans l’UE, en Afrique, dans les Caraïbes et dans le Pacifique (ACP). Isolina a plus de 25 ans d’expérience dans le développement agricole. Elle a commencé sa carrière à la Commission européenne et a également travaillé avec diverses ambassades et ONG ACP dans des domaines liés à la sécurité alimentaire, au développement rural et au commerce. Avant de rejoindre le COLEACP, elle était responsable du bureau de Bruxelles du Centre technique de coopération agricole et rurale ACP- UE (CTA) (2004-2020), mettant en œuvre des initiatives politiques liées à la coopération ACP-UE dans le domaine du secteur agroalimentaire. Elle a dirigé des projets agroalimentaires visant à soutenir le développement des capacités des petites et moyennes entreprises (PME), des entrepreneurs et des organisations d’agriculteurs en Afrique, dans les Caraïbes et dans le Pacifique. Elle a également développé l’agrotourisme afin de relier les secteurs de l’agriculture et du tourisme.

Karim Sawadogo

Coordinateur, Alliance pour l'agroécologie en Afrique de l'Ouest

Screenshot 2022-10-06 at 00.11.37

Karim Sawadogo est consultant agricole spécialisé dans le développement de systèmes de production agroécologiques. Depuis le 1er novembre 2021, il coordonne l’Alliance pour l’Agroécologie en Afrique de l’Ouest (3AO). Auparavant, il a coordonné le programme d’agriculture contractuelle et de transition agroécologique du Centre international de développement des engrais (IFDC) au Burkina Faso où il a contribué à la mise en place d’un partenariat agro-industriel inclusif entre le secteur privé et les organisations paysannes dans les chaînes de valeur de l’arachide et du maïs par la contractualisation et des principes de production écologique. Karim a également travaillé pour l’ONG MANI TESE en tant qu’agronome, coordinateur de projet, responsable de programme et représentant national adjoint. Il a participé à l’élaboration de la stratégie de développement de l’agroécologie, ainsi qu’à la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de plusieurs projets : (i) partenariat pour le développement durable en production maraîchère, (ii) projet de développement de la sécurité alimentaire, (iii) agroécologie pour tous, (iv) renforcement de la compétitivité de la filière agroécologique dans la zone périurbaine de Ouagadougou, Burkina Faso.

En parallèle, Karim a mené des consultations auprès de plusieurs structures et agences de développement sur la promotion des innovations agricoles ; il a contribué à des études socio-économiques, à des plans de développement de chaînes de valeur agricoles, à des outils financiers inclusifs, et à la formation de producteurs.

Yohann Zaba

Projet GCCA+AO, ARAA, Togo

Screenshot 2022-10-06 at 00.11.46

Yohann T.R. Zaba est responsable régional du projet pilote sur l’agriculture intelligente face climat au sein de Alliance mondiale de lutte contre le changement climatique+ (UE AMCC+) pour l’Afrique de l’Ouest, mise en œuvre par Expertise France. Microbiologiste spécialisé dans la qualité et la sécurité des aliments, il a orienté sa carrière vers l’agriculture innovante et durable face au changement climatique et la gestion de projets orientés vers les résultats. Il est actuellement en charge de 15 projets pilotes d’agriculture intelligente face au climat dans 11 pays d’Afrique de l’Ouest. Il s’est impliqué dans la promotion de l’agriculture intelligente pour la sécurité alimentaire avec la FAO et le PAM en Guinée jusqu’en 2011 avant de se spécialiser dans l’ingénierie et la gestion de projet à l’INSEEC Bordeaux, en France, en 2013. Avec cette double compétence technique et managériale, il a contribué au développement du Pôle de croissance agricole du Burkina Faso BAGREPOLE 1st financé par la Banque mondiale. Il a conduit plusieurs politiques de gestion des ressources naturelles au Burkina Faso pour la GIZ : il a piloté l’étude sur l’économie de la dégradation des terres (Economics of Land Degradation, ELD), ainsi que l’état des lieux national des terres dégradées qui a conduit à l’adoption de la Stratégie nationale de conservation et de restauration des sols (SNRCRS). Il a maintenant 12 ans d’expérience dans le développement et le pilotage d’approches commerciales et non commerciales de l’agriculture intelligente face au climat et il souhaite partager les leçons tirées des projets réussis qu’il a pilotés.

Rosinah Mbenya

Coordinatrice nationale, PELUM, Kenya

Screenshot 2022-10-06 at 00.11.52

PELUM Kenya est un réseau d’organisations de la société civile (OSC) qui promeut les principes et les pratiques agroécologiques parmi les petits exploitants agricoles et les éleveurs au Kenya. PELUM Kenya fait, plus largement, partie de l’association PELUM qui opère dans 12 pays africains. Rosinah Mbenya a plus de dix ans d’expérience dans les domaines de l’agroécologie, de l’environnement, du changement climatique, du développement des marchés et de la gestion des ressources naturelles. Elle possède de bonnes connaissances et une expérience pratique des questions qui touchent les petits agriculteurs et les communautés. Elle est également passionnée par le rôle des jeunes et des femmes dans l’agriculture et la gestion des ressources naturelles.

Noël N’Guessan

Cofondateur et Directeur technique, LONO, Côte d'Ivoire

Screenshot 2022-10-06 at 00.11.59

Kombo Ekra Noël N’Guessan est un ingénieur chimiste formé au Canada, en Afrique du Sud et en Belgique dans la conception et l’optimisation de procédés industriels et de bioraffinage. En 2016, Noël a cofondé LONO, une société d’ingénierie spécialisée dans la fabrication locale de technologies et l’offre de services aux chaînes de valeur de l’agriculture et de l’élevage pour produire des engrais organiques et du méthane. Au cours des 5 dernières années, LONO a breveté une technologie locale pour la production d’engrais organique et a développé un modèle de biodigesteurs modulaires et mobiles pour le secteur agroalimentaire. Pour ces innovations, Noël et LONO ont été récompensés par des organisations locales et internationales, dont EDF, Total Energies et la Royal Academy of Engineering. En plus de cette activité de conception et de fabrication de technologies, LONO conçoit, construit et exploite des projets de bioraffinage industriel qui utilisent les flux de déchets organiques pour créer de la valeur pour les chaînes de valeur locales. Noël apporte également son expertise aux partenaires de LONO sous la forme de services de conseil, d’assistance à la gestion de projet et/ou de formations aux coopératives, entreprises et agences mettant en œuvre une stratégie d’atténuation du changement climatique ou d’introduction de pratiques agroécologiques. Les activités portent notamment sur la décarbonisation des secteurs agro-industriels et la restauration du carbone dans les sols.

Sandra Snowden

Directrice générale, Hendy Farms Ltd, Ghana

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.06

Sandra Snowden est la Directice générale et cofondatrice de Hendy Farms. Elle est titulaire d’une licence en technologies de l’information de l’Université de Brunel, au Royaume-Uni. Elle siège au conseil d’administration de l’Association des Producteurs de Mangues de Dangme (Dangme Mango Farmers Association, DAMFA) et est membre du Comité de Planification de la Semaine de la Mangue au Ghana.

Hendy Farms est une entreprise ghanéenne prospère qui produit des mangues, des conserves et des condiments à partir de mangues. L’entreprise produit des mangues séchées, des confitures, des sauces piquantes et divers produits congelés à partir de mangues fraîches, ainsi que du miel provenant de son rucher. Les produits à valeur ajoutée de Hendy Farms sont certifiés Global GAP et FDA et vendus dans des emballages recyclables de qualité supérieure. Les délicieux produits à base de mangue de Hendy Farms ont été primés meilleur produit emballé par l’agence de soutien néerlandaise Hortifresh en 2019, et la sauce à la mangue et au moringa a remporté une distinction de la Guilde de la gastronomie (Guild of Fine Food) au Royaume-Uni en 2021.

Hendy Farms travaille continuellement à s’adapter au climat grâce à des méthodes durables et régénératrices, tout en donnant des moyens d’action aux femmes et aux jeunes, en créant des emplois et en améliorant la rentabilité.

Munoko Karen Musikoyo - Nguru

Modératrice | FARA

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.17

Karen Munoko Musikoyo-Nguru est experte en agrobusiness et en genre au Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA). Experte en développement de formation, elle est membre du comité technique de l’Union africaine chargé de la mise en œuvre de l’ Initiative commune des agro-parcs d’Afrique (Common Africa Agro Parks Initiative). Auparavant, elle a travaillé à l’Université internationale des États-Unis-Afrique, où elle a mis en place avec succès le centre d’agrobusiness de l’institution tout en gérant les processus de renforcement des capacités et les subventions de recherche en agrobusiness de plusieurs bailleurs de fonds. Elle a également travaillé à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, au Programme régional d’éducation d’urgence (UNESCO PEER), où elle a soutenu avec succès la mise en œuvre du cadre de suivi et d’évaluation du programme ainsi que la documentation des meilleures pratiques. Elle se concentre actuellement sur le soutien à la création d’alliances d’apprentissage dans le domaine de l’agrobusiness, qui contribueront à accroître les capacités de renforcement des liens entre la recherche agricole et les entreprises en Afrique.

Ibrahim Traoré

Chef de la Division Finance Climatique, Banque de développement de l'Afrique de l'Ouest (BOAD)

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.26

Né le 8 septembre 1980 à Namur, Belgique, Ibrahim Traoré est titulaire d’un Master en Economie du Développement Durable et de la Transition de l’Université de Paris Dauphine, en France, et d’un Master en Economie Internationale, option Gouvernance des Organisations de Développement International, de l’Université Pierre Mendes France à Grenoble II, en France. Il est expert en coopération au développement de l’Agence belge pour le développement (ENABEL).

Ibrahim Traoré a débuté sa carrière en 2006 au sein du Groupe Auchan France, en tant que chargé de programme développement durable, après un court séjour au sein du Comité permanent interétatique de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS) et de la Commission de l’Union Économique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA) en tant qu’économiste en développement durable. En 2014, il a rejoint la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) à Lomé où il a occupé les postes d’économiste principal en environnement, de spécialiste principal en charge de la finance climatique et de chef de la division finance climatique.

Expert en formulation de projets climatiques et en mobilisation de ressources auprès des mécanismes financiers de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Ibrahim Traoré était le point focal adjoint de la BOAD pour le Fonds d’adaptation (FA), le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et le Fonds vert pour le climat (FVC).

Il est actuellement le coordinateur du programme d’intégration du climat dans les opérations de la BOAD et membre du comité technique de la finance durable au Sénégal.

Jacques André Ndione

Coordinateur régional, AIC- BOAD, ARAA/ECOWAS

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.35

Jacques André Ndione est le coordinateur régional du projet de Promotion de l’Agriculture Intelligente face au Climat en Afrique de l’Ouest (AIC) en Afrique (NOARA). Le projet AIC a été initié par la CEDEAO en collaboration avec la Banque ouest africaine de développement (BOAD) pour soutenir la mise en œuvre de la politique agricole régionale de la CEDEAO (ECOWAP), le cadre unique pour la mise en œuvre en Afrique de l’Ouest de la composante agricole du NEPAD / le Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine (PDDAA). Le projet AIC constitue un mécanisme de concertation, de coordination, de convergence, de capitalisation et de suivi des différentes initiatives. Son objectif global est de réduire la vulnérabilité des agriculteurs et des éleveurs face à l’augmentation des risques climatiques.

Ibrahima Coulibaly

Président, ROPPA

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.44

Ibrahima Coulibaly est le président du Réseau des Organisations Paysannes et des Producteurs Agricoles de l’Afrique de l’Ouest (ROPPA). Il est un agriculteur actif dans le maraîchage, l’arboriculture et la production céréalière (mil, maïs, sorgho, etc.), l’élevage et la production de miel dans la région de Koulikoro. Il soutient les mouvements paysans depuis l’avènement de la démocratie au Mali en 1991. Promoteur infatigable de l’agriculture familiale, il est l’un des fondateurs de la Coordination nationale des producteurs du Mali (CNOP) qu’il préside depuis 2005. Il a été l’un des instigateurs, en 2006, de la promulgation de la loi d’orientation agricole, qui inclut le concept de souveraineté alimentaire dans ses objectifs et reconnaît la place centrale de l’agriculture familiale dans toute politique agricole. En 2007, il a dirigé l’organisation du premier Forum mondial sur la souveraineté alimentaire à Nyéléni, au Mali.

Ibrahima Coulibaly soutient le développement d’une approche agroécologique des systèmes alimentaires de la production, y compris les questions foncières, à la consommation finale dans les villes. Il est membre du conseil d’administration du ROPPA depuis 2000 et en est le vice-président depuis 2014. Il a contribué à l’élaboration des droits des agriculteurs qui ont été votés par l’ONU. Ibrahima Coulibaly a été nommé ambassadeur des Nations unies pour l’Année internationale de l’agriculture familiale en 2014.

Etienne Coyette

Responsable de secteur, Changement climatique, Commission européenne/INTPA

Screenshot 2022-10-06 at 00.12.50

Etienne Coyette est ingénieur agronome en gestion du paysage. Après 11 ans d’expérience en Afrique centrale et en Amérique centrale, il a travaillé sur le développement rural et la gestion des ressources naturelles pour une organisation basée à Bruxelles, effectuant de nombreuses missions de terrain en Afrique, en Amérique latine et en Asie. Il a rejoint la Commission européenne en 2004 dans son service de l’environnement avant de passer au service de la coopération extérieure en 2011 pour travailler sur le changement climatique. A present, il travaille sur l’agriculture durable et la gouvernance foncière.

En savoir plus

Contact

info@desiralift.org

Wageningen Centre for Development Innovation 

P.O. Box 88, 6700 AB Wageningen
the Netherlands

Flag_2colors.eps

This website was created and maintained with the financial support of the European Union. Its contents are the sole responsibility of DeSIRA-LIFT and do not necessarily reflect the views of the European Union.

© DeSIRA-LIFT 2022